| son profil |  
tu es ici : la rédac >
musique
cinéma
télé & séries
sport
multimedia
love & mode
livres
sortir
monde
toute l'actu et les potins de stars par la rédac de adocity et vos réactions à l'actualité



Le graff : de l'art

Ces modes d'expression, que sont le graff et le tagg sont originaires des Etats Unis. Le tagg est une signature, et le graff une fresque. Cet art n'est pas issu de la culture hip-hop, bien avant la naissance du hip-hop, le graff existait. C'est dans la fin des années 60, que les premiers graffs sont apparus d'ailleurs le 1er graff officiel était " Zorro ". Cette signature a été relatée dans les journaux quotidiens de l'époque.

Le graff est à cette période, utilisé pour deux cas ; soit c'est un délire qui consiste à poser son nom sur les murs ou c'est un code utilisé par les bandes pour marquer leur quartier ou leur territoire.

Quelques années plus tard, dans le milieu des années 70, lorsque le mouvement hip-hop s'est construit, les graffeurs se sont identifiés à cette culture de rue. C'est ainsi, que le graffiti s'est introduit dans le hip-hop.

Vous l'aurez compris (ou le savez déjà), le graff consiste à marquer de son nom ou celui de son crew, les murs, les trains, les métros et même les camions…Bref tout ce qui bouge. Comme disait le graffeur RIDE1 (décédé en 1998) : " Toujours plus loin, Plus vite, plus haut ". Ces propos résument parfaitement l'état d'esprit d'un graffeur. C'est un dépassement de soi-même, avec cet art mais un art risqué puisqu'il est illégal et puni par la loi.

Cette montée d'adrénaline qu'on ressent lorsqu'on graffe, pousse toujours un Writer (terme qui désigne un graffeur) à dépasser ses propres limites. Bref, c'est un véritable challenge…

…Mais un challenge qui a un énorme coût financier. Ces milliers de graffs qui polluent les paysages urbains coûtent très chers à l'Etat. Un bras de fer s'exerce donc depuis trois ans, entre les lances de nettoyage de la propreté publique, et les bombes aérosols des Writers.

Qui a tort, Qui a raison ? Est-ce l'Etat qui se bat pour tenir son territoire "propre " à l'abri des bombes, ou bien ces graffeurs qui recouvrent les murs des villes, les wagons des trains et des métros de leurs signatures, qui sont de plus en plus envahissantes.

Dans ce combat, l'Etat a mis l'artillerie lourde depuis un an, puisque des renforts aux brigades anti-graffiti sont de la partie. Une sévère répression est également venue s'ajouter à ce jeu. Pensez-vous qu'il soit normal de prendre une peine de prison et d'énormes amendes pour avoir marqué un mur ou un train ?

Un art étrange pour certains d'entre-vous …Mais un art urbain à part entière.

N'oubliez pas que: Les dégradations et détériorations des biens par inscription, tags, graffitis sans autorisation préalable sur les façades, véhicules, les voies publiques ou le mobilier urbain étant répréhensible par le code pénal (1er mars 1994) d'après les articles 322-1, 322-2 et 322-3...

A bon entendeurs...

Peace 'n graff (et oui même si c'est interdit)



A propos de cet article
publié le 07/08/2002 16:19
rédigé par volcom-eight


La suite de l'actu


Commentaires sur cet article (5)

  C'est supeeeeeeeeeeeeeeeer les graff!
 
               anonyme (14/03/2004 16:05)
  slt
c site é bien
ps: pouré tu m'envoyé d foto le plu vite possible
merci
 
               visiteur (17/12/2003 16:12)
  il faudrait que les villes multiplient les murs "self-graffing" comme le fait la Roche sur Yon en ce moment.Ainsi le graff avance d'un pas vers la légalité  
               inconscient (04/04/2003 22:29)
  bah merci beaucoup... et puis c est pour ca que je graff... ;-) merci encore: Vo-8  
               volcom-eight (08/08/2002 01:22)
  oui, et bien moi je préfère un mur couvert de graffs qu'un mur tout gris et moche...en fait si les villes étaient couvertes de graffs (attention, des graffs, pas des sals tags genre "NTM" etc...), et bien j'irais peut-être y habiter lol ;)
en tout cas tes articles sont bien sympathiques Volcom' ;)
 
               arwen (07/08/2002 21:04)

Soumettre un commentaire sur cet article
Ton pseudo
Commentaire
< recopiez ici le code de sécurité suivant : naj05